Guru Beauty 0.2 Elles disent qu’elles cultivent le désordre sous toutes ses formes

Guru Beauty 0.2 Elles disent qu’elles cultivent le désordre sous toutes ses formes
Durée : 30 minutes ou +
Se déroule exclusivement en intérieur
L’image d’un corps féminin figé dans le temps, lisse, produit à la chaîne… Ces images défilent devant nos yeux. Ce corps sculpté, modifié, photoshopé distord la réalité, biaise le regard que l’on porte sur soi.Le corps figé d’une femme emballée dans du plastique. Femmes en plastique, poupées vivantes.
Jusqu’où est-on prêtes à aller dans l’apparat, en utilisant artifices et transformations physiques pour ressembler à cette poupée vide, souriante et impeccable ? Quel bonheur derrière les images de papier glacé ? Notre corps nous appartient-il encore_?
Dans cette performance, une figure étrange, poupée Barbie grandeur nature parmi les spectateurs. Presque immobile, poses figées et improbables. Elle ressemble à un mannequin de vitrine. Elle peine à se mouvoir dans son emballage.
La poupée cherche un salut, une bouffée d’air frais. Après une période d’inconfort et une longue lutte avec ses carcans, elle finit par les déchirer, à la recherche d’un peu d’air. A la recherche d’elle-même.

Présentation étape de travail décembre 2017 :