ACTUALITES

Appel à bénévole-page001.png


 Tu veux t’engager activement dans un projet ? Nous cherchons des bénévoles pour rejoindre l’équipe et nous aider à préparer la prochaine édition du Festival de Caves. Pas de compétences particulières, juste beaucoup d’énergie à dépenser. Intéressé.e ?
Ecris nous à mixeratum/at/gmail.com ou Inscris-toi via le formulaire en ligne !

Tu nous aimes ? Tu souhaites nous soutenir tout simplement ? Tu peux devenir adhérent et bénéficier ainsi de notre gratitude éternelle, participer à la vie de l’association. Cela permet aussi d’obtenir des tarifs préférentiels, notamment sur le Festival de Caves !
C’est possible en deux clics par ici !

Tu as l’âme généreuse ? Tu peux devenir un généreux donateur et bénéficier, de notre gratitude éternelle d’une part, mais aussi d’une déduction d’impôts à hauteur de 60%.
Plus d’infos par ici !

Suivez-nous sur
Facebook  – Instagram
Abonnez-vous à la newsletter
 


PISCINE PARTY

Vendredi 30 août nous étions à la piscine municipale de Blanquefort pour notre spectacle aquatique et musical participatif Piscine Party.

Merci encore à tous et toutes les participant.e.s, petit.e.s et grand.e.s pour leur belle énergie et leur implication. Une belle équipe de poissons, sirènes et tritons dans une ambiance conviviale.
Merci également aux Maîtres nageurs sauveteurs de la piscine et à la mairie de Blanquefort pour l’accueil.
Quelques photos par ici…

Piscine_party_1-6.jpg

Photo Pauline Saubesty

Document-1-page001


                            Un spectacle chez vous ?

J’ai jamais est la dernière création du Collectif Mixeratum Ergo Sum. Ce solo raconte la mémoire, soulève le voile des souvenirs, qu’ils soient réels ou imaginés.

Vous souhaitez accueillir un spectacle chez vous pour une soirée ? En salon, en cave… J’ai jamais s’adapte parfaitement pour du théâtre chez l’habitant.e. Tout est à imaginer, ensemble !
Envoyez-nous un mail à mixeratumergosum/at/gmail.com !

J’ai jamais pu compter que sur mes doigts. J’ai jamais fait la vaisselle. J’ai jamais menti. J’ai jamais pris la poussière. Je suis un fauteuil abandonné, une chaise empaillée, un vieux clou rouillé. Chaque chose est à sa place, sous le voile du temps. Tirer les fils de la mémoire, esquisser les traits en pointillés. Se souvenir. Ou ne pas se souvenir. Elle cherche, elle se souvient, elle se rappelle ou plus très bien. Des fragments imparfaits, morcelés, enfouis. La danse des souvenirs qui s’estompent, disparaissent, resurgissent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Publicités